Les politiques sociales

Evaluation des politiques RSA, impact des actions favorisant le « lien social », observatoire des parcours d'insertion, étude sur la « parentalité », ...

Les politiques d'insertion et de lutte contre les exclusions

Les acteurs publics pensent souvent l'insertion comme un « parcours ». Nos études consistent à reconstruire puis analyser les trajectoires pour comprendre les besoins des publics dits prioritaires, et pour appréhender l'effet des politiques publiques sur ces parcours.

La question de l'insertion est au cœur des politiques publiques et de ses différents champs : insertion sociale, insertion professionnelle, insertion « citoyenne », accès à la santé, accès à la culture. L'analyse des politiques d'insertion et de lutte contre les exclusions nous a amené à travailler auprès de nombreux acteurs publics, au sein de l'Etat, comme au sein des collectivités, des associations, ...

L'expertise que nous avons acquise sur ces champs nous permet de mettre en perspective les constats de chaque terrain avec ce que nous avons pu observer sur d'autres territoires, ou dans des dispositifs aux objectifs proches. Cette « analyse comparée » est très utile aux décideurs publics pour « resituer » leur action et leurs arbitrages dans un référentiel plus large.

Les politiques familiales

Premier axe d'étude pour ce champ, l'étude des modes de garde. Nous intervenons pour des Conseils Généraux (appui à l'élaboration de Schémas Petite Enfance) ou encore pour des structures qui offrent à leurs salariés des services de garde d'enfants et qui veulent en évaluer l'efficacité (une étude pour le Ministère de l'Intérieur).

Dans les politiques publiques la notion de « parentalité » est progressivement apparue, ainsi que des dispositifs d' « aide à la parentalité ». Nous avons récemment évalué le dispositif REAAP (les Réseaux d'Ecoute d'Appui et d'Accompagnements des Parents), au travers de 5 monographies de réseaux.

Enfin, troisième champ exploré à ce jour, celui de l'aide au départ en « vacances familiales ». Les Conseils Généraux et les CAF s'interrogent sur les effets de ces dispositifs sur les familles et font appel à nous pour évaluer ces actions qu'ils financent.

Enfin les politiques familiales sont un champ d'action interministériel, et nous sommes amenés à les rencontrer et à les étudier au sein de beaucoup de nos études de politiques «sociales » ou de santé, logement, éducation, ...