Nos méthodes

Beaucoup de terrain, et une rigueur scientifique.

Coupler l'analyse des discours avec l'observation et le recueil de traces « objectives »

Nos principaux outils sont empruntés aux sciences sociales. Selon les études, leurs enjeux, leurs objectifs, nous adaptons nos méthodes. Nous partons du principe que les approches qui combinent méthodes qualitatives et quantitatives sont les plus riches en termes d'analyse. Au sein même des approches qualitatives, la complémentarité des différentes méthodes, de l'entretien à l'observation, en passant par l'analyse de documents écrits, ... permet de recueillir le meilleur matériau interprétatif. De même l'analyse des regards croisés des différentes parties prenantes d'un « système », via l'analyse monographique par exemple sont des méthodes que nous privilégions.

Une réflexion méthodologique au cœur de nos études

Parce que nos sujets sont « mous », parce que les thèmes que nous abordons sont « sensibles », parce que nos terrains font souvent partie du « débat » public nous nous devons d'utiliser des méthodes et des outils particulièrement rigoureux.

Si les limites d'un terrain font partie intégrante de son analyse ... la qualité de sa réalisation reste essentielle. Elle repose beaucoup sur la formation des membres de notre équipe, leur souci de rigueur et d'« honnêteté intellectuelle ».

La qualité des analyses et des restitutions

L'analyse est aussi affaire de méthodes. Un chargé d'étude n'est jamais seul face à un terrain. L'analyse est collective et est effectuée à partir de concepts et de référentiels partagés. La démarche est clairement sociologique et systémique. Chaque constat est explicité, argumenté et mis en perspective. Les analyses sont illustrées et étayées avec des éléments de terrain et font l'objet d'une communication écrite et orale vivante et claire.

Haut de page